Hephaistos | Titans Grecs

Hephaistos | Titans Grecs

Un parcours houleux

Jeté en bas de l’Olympe par Héré qui le considérait répugnant, Hephaistos (pour en savoir plus) a été recueilli dans la Méditerranée par Thétis, une néréide, et Eurynomé, une océanide. Une autre version dit que c’est le dieu suprême qui l’a chassé du royaume des dieux puis il fut abrité par des habitants de Lemnos. Hephaistos devint la divinité de la forge et du feu lors de son retour sur le mont Olympe.

Les actes héroïques du dieu forgeron

C'est Hephaistos qui aurait attaché le titan Prométhée à un rocher lorsque celui-ci a tenté de voler le feu pour le transmettre aux hommes. Lorsqu’Athéné était prisonnière dans le crâne de Zeus, Hephaistos la mis au monde avec une hache de bronze et soulagea la terrible douleur du dieu. Il n'a pas participé à un grand nombre de guerres.

L’époux d'Aphrodite ou de Charis

Hephaistos le boiteux est toujours uni à une compagne qui représente la beauté. Le dieu du feu épousa l’une des déesses qui personnifient la plénitude d'après "L’Iliade". Les épopées octroient plusieurs enfants à Hephaistos : Cabiro la nymphe, Périphétès le brigand et Palémon l'argonaute. Il était l'époux d’Aphrodite (ou Vénus) selon "L'Odyssée".

Hephaistos le dieu à la béquille

Les mythographes avancent plusieurs raisons pour expliquer l’origine de la boiterie d’Hephaistos : le dieu égyptien Ptah-Patèque ou les hideux démons chtoniens. Sur l’Acropole d’Athènes, le Parthénon offre une image d’Hephaistos avec sa béquille. Homère le surnommait notamment "L'illustre Boiteux".